Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Communication Subtile Avec Le Regne Animal

  • : COMMUNICATION SUBTILE AVEC LE REGNE ANIMAL
  • COMMUNICATION SUBTILE AVEC LE REGNE ANIMAL
  • : COMMUNICATION SUBTILE AVEC LE REGNE ANIMAL. Communication par le biais de la télépathie. Relation d'âme à âme. Ecriture automatique. Canalisation de messages venant des animaux ou des âmes de groupe. Harmonisation de la relation entre l'Animal et l'Humain. STAGES COMMENT COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ANIMAL. CONFERENCES
  • Contact

Presentation

Messages Des Animaux

9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 16:16

DIEGO-dans-1-champs.jpg

Lorsque j'ai reçu la photo de Diego, je ne connaissais pas son histoire. Sa propriétaire actuelle Laurence, a accepté que ce témoignage soit publié. Lors d'une communication avec un animal, je préfère ne rien savoir de lui et laisser la connexion se faire naturellement. Il arrive qu'une communication se fasse en deux temps. Nous ne sommes pas des machines et l'animal comme l'humain peuvent trés bien couper le lien. Il vaut mieux dans ce cas ne pas faire de forcing et respecter un temps de repos bénéfique aussi bien pour l'un que pour l'autre,puis reprendre l'entretien plus tard ou le lendemain. Je m'arrange toujours, par les questions posées, à obtenir des éléments vérifiables lors du compte rendu d'entretien.

 


Premier ressenti,
 au contact de Diego ce matin. Il est un peu plus d’onze heures. J’ai l’impression que Diego est dans son boxe. Diego m’en parlera sûrement tout à l’heure, mais j’ai vraiment l’impression que c’est un gentil cheval. Il a une « bonne bouille ». On sent qu’il est plein d’amoura donner et qu’il aime les gens.

 

   Vérification faite: Diego était effectivement dans son boxe lors de l'entretien

 

 


 

Bonjour Diego,

Je te salue, je m’appelle Christine-Laure, et je viens vers toi ce matin de la part de Laurence. Elle trouve que depuis quelques temps, tu as changé d’attitude. Elle te sent triste et aimerait te sentir plus en joie. Accepte-tu que nous en parlions ?

A cette question, j’ai entendu un hennissement d’approbation. Diego semble content que l’on s’intéresse à lui, et qu’on lui donne une possibilité d’expression.

Je suis heureuse que nous commencions cet entretien et je t’en remercie.Dis moi un peu, comment te sens-tu actuellement ?

Effectivement un peu triste et un peu moins en forme que je ne l’ai été. Peut-être un peu démoralisé et démotivé.

 

Peux-tu me dire à cause de quoi ?

Je me sens seul et je trouve que je n’ai pas assez de contact ni avec les humains, ni avec les autres animaux. Je suis un être d’une grande sensibilité et j’aime les partages. J’aime me sentir proche de quelqu’un et savoir que ma présence le ou la rassure. C’était le cas dans l’autre manège où j’étais, il y avait une jument que j’aimais particulièrement. Elle n’était pas très rassurée, et avais peur de l’enfermement et de la solitude. Nous communiquions ensemble.Je la rassurai. J’avais aussi à ma gauche un autre cheval avec qui je m’entendais bien. C’était comme un ami. Aujourd’hui ici le contact avec les autres est difficile et je me sens un peu inutile.

Effectivement: Diego avait proche de lui une jument qu'il affectionnait particulièrement.

 

 

Quand tu dis inutile, c’est un peu fort comme mot. C’était si important pour toi ?

Oui bien sur, c’est dans mon rôle aussi de relier le monde des animaux avec celui des humains. Tous les chevaux ou autres animaux ne sont pas systématiquement d’accord pour vivre une relation de proximité avec vous. Certains sont en joie de cela et d’autres peuvent avoir des traces de peurs et d’appréhension face à ce contact avec vous. Moi, je vous connais disons un peu mieux que d’autres et mon rôle est aussi un rôle d’accompagnant. De la même façon je réponds tout à fait à cela en me sentant proche des enfants et des adolescents, et des personnes qui ont besoin d’exprimer leur amour et leur tendresse à un cheval ou à un animal, tout simplement parce qu’eux même sont en manque ou en difficulté d’expression de cet amour.

Tu as le sentiment de ne plus pouvoir être dans ce que tu appelles « ton rôle » depuis que tu as changé de manège ?

C’est un peu ça. Mais, ce n’est pas tout, je suis déçu d’avoir quitté mes amis et de ne pas avoir retrouvé ce contact avec d’autres ici. Pour moi, c’est une chose importante que de partager.

J’entends bien et je te comprends. J’en parlerai à Laurence mais je crois qu’elle l’a ressenti. Tu sais elle t’aime beaucoup.

Je sais, notre relation est importante pour moi. C’est un peu comme si nous nous retrouvions. Laurence a appris la douceur et avec moi elle en redouble. Je sens bien que notre relation est importante pour elle aussi.

 Bien sur, elle a envie aussi de te sentir bien.

  Je sais.

Dis moi, il parait que tu as de gros boutons durs au niveau du contact avec la selle. Est-ce qu’il y a une chose avec laquelle tu ne te sentes pas en accord, au niveau de la monte ?

Je n’ai plus envie d’être monté pour que l’on obtienne quelque chose de moi. La relation de service est importante pour moi. J’aime les enfants, ils sont simples et ils apprennent. Je les aide à s’affirmer dans leur identité et ils prennent plus d’assurance. En plus ils sont légers. Des poids plumes, c’est super.

As-tu un mauvais souvenir des poids lourds ?

  Effectivement, il m’est arrivé de porter quelqu’un de lourd et d’autoritaire. Je ne le supportais pas, mais je ne pouvais rien faire.

  Ces faits ont été vérifiés. Diego a été monté par des enfants et par quelqu'un de corpulent.

 

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

  Je sais, mais bon il en reste certainement quelque chose. Laurence et sa fille sont plutôt légères comparativement à d’autres.

 Dis moi Laurence me dit que lors de vos ballades, tu lui donnes l’impression de te traîner.  Tu n’as plus envie de te promener ?

        Si bien sur, mais j’aime aussi galoper et sauter.En promenade, j’aime bien profiter du paysage et sentir toute les odeurs de la nature. J’aime prendre mon temps. On « s’promène », on y va pas pour faire de la course.

Je suis d’accord, mais tu sais quand on monte à cheval dans la nature, on apprécie aussi la notion d’élévation et de vitesse que vous nous apportez. Sentir le vent sur le visage lorsque vous partez au galop est une sensation superbe. En acceptant ces moments de proximité avec la nature et avec nous, vous nous offrez un très beau cadeau. Nous ne pourrions pas le ressentir sans votre intermédiaire. La relation entre l’homme et le cheval est quelque chose d’ancestral, tu le sais. C’est à mon sens un très beau moment d’unité entre l’homme et l’animal. Il y peut y en avoir d’autres, bien évidemment, mais celui-ci est particulier.

        Tu as raison. J’aime bien t’entendre en parler.

 

2 ème entretien.

 

Bonjour Diego, je reviens vers toi ce matin pour ne terminions notre entretien si tu veux bien ? Pourrait-on parler un peu de ta santé. Tu peux me montrer ou me faire sentir d’éventuels problèmes ou difficultés que tu as en ce moment.

 

Diego se montre très disponible ce matin.  J’en profite pour me mettre en relation avec lui et lui faire un soin  énergétique. Il semble tout à fait disposé à l’accueillir. Je pense qu’il faudrait vérifier ses dents. S’il y a un déséquilibre au niveau de la mâchoire, cela peut entraîner des blocages et  résonances au niveau de colonne. A voir. Pour le reste il semble être en bonne forme physique. C’est dans sa tête qu’il a besoin d’être stimulé.Il a besoin de se sentir aimé, apprécié et Utile.

 

Dis moi Diego que penses-tu de mes observations ?

Je n’ai pas vraiment mal aux dents, mais il est vrai qu’il m’arrive de sentir comme un décalage. Pour le reste j’ai vraiment envie de me sentir utile. Le mot est juste.

Tu sais je pense à autre chose. Laurence m’a parlé qu’elle commençait avec toi le dressage qu’en penses-tu ?

Tant que cela reste quelque chose de ludique, cela ne me dérange pas. Au contraire je trouve cela amusant. Par contre je n’ai plus du tout envie que l’on fasse preuve d’autorité avec moi.Tu as vu, je suis gentil et si on sait s’y prendre, je suis même très docile. Mais, j’ai horreur que l’on m’impose des choses avec un comportement têtu. Moi aussi je sais être têtu et alors on ne s’en sort pas. C’est simple ?

Mais dis-moi, tu n’es pas contre le dressage si cela peut être considéré comme une façon de t’entretenir et de faire travailler tes muscles, comme le ferait un sportif par exemple ?

        Vu sous cet angle, non. On peut y aller.

Et bien dis moi Diego, tout cela me parait fort intéressant, je vais en parler à Laurence et peut-être lui suggérer de te faire prendre du Quinton.C’est de l’eau de mer et cela peut te faire du bien au niveau musculaire.

        Si tu veux, je te remercie.

C’est moi qui te remercie Diego de cette communication très intéressante.

Je te souhaite une bonne continuation avec ta nouvelle amie et sa fille.

        Merci à toi.

Avec mes remerciements.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 16:10
Images intégrées 1

Sauvetage Urgent. S.V.P


 

Pipo : Très gentil et jeune Podenko cherche l’élu de son cœur.

Depuis son arrivée d’Espagne il est passé entre différentes mains.

C’est un gentil chien qui ne demande qu’à trouver quelqu’un

qui sera son compagnon ou sa compagne de vie.

Il a plein de qualités. Il adore faire plaisir.

Très intelligent, il est vif et il ne détruit pas. Il est propre et sait

rester tranquillement quelques heures seul.

 

Petit détail qui a son importance :

Il a besoin d’un jardin clôturé.  Il a besoin de se défouler

et aime les ballades en longe .

Il vaut mieux éviter les chats.

 

Il y a urgence pour son adoption. La famille d’accueil dans laquelle il

Vit ne peut plus le garder.

Si vous êtes intéressé, contacter Martine au : 05 56 62 96 34

 

 

 

Repost 0
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 10:33



>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai reçu ce témoignage par internet ce matin,  j'avais envie de vous le partager. Comme quoi, l'intelligence animale n'a de limite que celle que l'on  veut bien lui donner

.. Amicalement . Christine-Laure

 

 

 

 

 

Quelle preuve d’ intelligence et quelle mère magnifique !      

  

   

Lors d'une réponse à un appel tôt le matin pour un incendie
> de maison, les pompiers ont été surpris ...


> Une chienne qui  a risqué sa vie pour sauver ses chiots de la
> maison en feu ...
> la chienne a fait des aller-retour dans la maison, en mettant ses
> chiots âgés de 10 jours dans l'endroit le plus sûr qu'elle a pu
> trouver - un camion de pompiers! ...

> > 
> Quelqu'un l'a photographiée avec son téléphone portable.
> Elle n'a pas arrêté de faire la course de retour dans la fumée et
> le feu jusqu' à ce que tous ses chiots soient en sécurité.
>   
> Les pompiers présents sur les lieux ne pouvaient pas en croire
> leurs yeux. La plupart des gens n'ont jamais vu une chienne aussi
> intelligente.  Ramener tous ses chiots, faire six voyages dans le
> feu et personne ne pouvait l'arrêter
  

   


> Ce que les pompiers pouvaient faire était d'essayer de garder
> un jet d'eau sur elle pour l'empêcher de se faire brûler. 
> Vous pouvez voir une partie des poils roussis sur son extrémité
> arrière, le front et le bas des pattes. Après avoir sauvé tous ses
> chiots du brasier, elle s'assit à côté d'eux  en les protégeant avec
> son corps. La personne qui a pris ces photos a appelé le service
> d'urgence vétérinaire, et la chienne et ses chiots ont été transportés
> à l'hôpital. Mis à part un chiot traité pour des brûlures graves,
> l' ensemble de la famille est bel et bien vivant!  
> Quelle chienne héroïque!

> >  

 

 

 

 

 

 

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 14:29

 

  

 

20032010069

    VOICI POUR EXEMPLE UN EXTRAIT DE       LA COMMUNICATION AVEC LADY.

  

 

 

    Par soucis de discrétion les noms ont été modifiés.

Comment les comportements humains peuvent déranger l'espace de vie de l'animal.Lady est une chatte qui s'est sentie trés perturbée par l'agitation et le changement de rythme de la maison dans laquelle elle vit. Elle passait plus de temps à l'extérieur, et s'éloignait de ses compagnons humains..

   Vous trouverez mes observations personnelles en italique coloré.

 

 

 

BONJOUR Lady , ta compagne m'a dit que tu n'allais pas bien en ce moment, est-ce que tu veux bien

me dire ce qui se passe?

 

- Je suis triste.

 

Pourquoi es-tu triste?

- Il y a eu beaucoup de souffrance dans la maison et je ne comprenais pas pourquoi

 

Comment as-tu senti cette souffrance?

 - Odile n'était pas bien. Plusieurs personnes sont venues avec des problèmes trés lourds, des gens tristes et perturbés.

 

Trop de vibrations mentales ? Comment cela peut-il te gêner?

 

- Cela m'étourdissait. Pendant très de trois mois, Odile était très préoccupée. La maison avait changé.

J'accompagne Odile depuis longtemps et j'étais triste de la voir perturbée. Elle ne l'a pas dit, mais je sais que

dans son coeur il y avait de la peine.

Ça m'a touché.

 

Il arrive que certains animaux préfèrent se préserver et s'absenter plutôt que de subir des changements vibratoires perturbants pour eux. Ils peuvent exprimer alors un besoin de retrait, voir même s'absenter. Ou quitter leur lieu de vie.

 

Il me semble que depuis quelque temps, Odile va mieux qu'en penses-tu?


- Elle a eu besoin de moi. Je ne me détache pas d'elle, mais je souhaiterai qu'elle comprenne qu'il faut moins

  qu'elle s'investisse pour les autres, surtout si elle ne va pas bien.

  Son compagnon lui, est plus détaché. C'est bien. Vois-tu les humains ont toujours des problèmes d'attachement

  alors quand on est très proche d'eux, nous aussi on fini par vivre des relations similaires.

 

Le fait que tu t'éloignes et que tu vives cette tristesse vient-il aussi du fait de la présence de l'autre chat    qui arrivé récemment?


 - C'est un mâle et il a pris possession des lieux, il est jeune et il apprendra. Au début, sa présence m'a    dérangée, car je n'avais pas encore pu communiquer avec Odile après ces trois mois difficiles.

Je ne m'éloigne pas vraiment d'elle, je l'aime et l'accompagne chaque jours, mais elle doit aussi accepter le changement de vibration et de rythmes.

 

Et cet autre chat, te dérange-t-il encore?

 - Je ne me suis pas encore battue avec lui, et je pense que nous pourrons cohabiter.

 

Qu'est ce qui te ferais plaisir?

 - Qu'on ait chacun notre assiette.

 

C'est important pour toi?

 - Je veux continuer à avoir ma place. Je sais que mes amis humains me témoignent tous deux leur affection.

   J'ai beaucoup d'amour pour eux.

   "Quand j'étais petite, j'aimais bien jouer avec les rideaux perlés de la cuisine".

    Qu'ils ne s'inquiètent pas, je suis bien sur la terrasse pour l'instant.

 

Je te remercie de ta collaboration et d'avoir bien voulu communiquer avec moi.

 - Merci à toi pour ce que tu es en train de transmettre.

 

 

Il m'arrive de demander un élément de vérification lors d'une communication afin d'être certaine qu'il n'y a pas

d'interférence. La cuisine avait effectivement des rideaux perlés.

 

 

 

 

Repost 0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 13:55

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les arcs 2006Compassion animale face à la maltraitance.

 

 

Je voudrais aborder l'histoire d'un chien avec lequel je suis entrée en communication il y a maintenant plusieurs années. Ce chien a été retrouvé mort après être tombé entre les mains d'humains qui cherchaient à assouvir leur vengeance vis-à-vis de la propriétaire de cet animal. Il a été le souffre-douleur d'humains eux même en souffrance.

Les animaux ont parfois un rôle étrange. Ils acceptent pour certain de se sacrifier afin de nous aider à faire évoluer nos consciences. C'est le cas de beaucoup d'entre eux, témoin d'une humanité en souffrance. Leur aide nous est précieuse, même si nous ne la comprenons pas toujours.

Si l'on considère que tous les plans de vie sont reliés entre eux, l'homme et l'animal vivant ensemble sont en interaction permanente. Quelqu'un a dit un jour :"Celui qui cueille une fleur éteint une étoile". C'est un peu cela.

 

Si nous maltraitons un animal, que se passe-t-il: Nous laissons jaillir une pulsion qui nous appartient. C'est notre propre colère ou douleur qui s'exprime alors. Il est facile de dire que son chien à la rage ou bien est caractériel sans prendre le temps de se poser la question de ce qui est en résonance en nous. Et oui, ne sommes nous pas enragés de la colère de l'humanité?

L'animal qui subit et absorbe cette pulsion  sert en même temps d'exutoire à notre action. Il absorbe notre propre souffrance. Ce faisant il nous témoigne de la capacité innommable de l'Amour qu'il nous porte sur un autre plan. L'animal nous permet de manifester et de donner libre cours à nos émotions qu'elles qu'elles soient. Avec lui nous osons nous livrer tel que nous sommes. Il ne nous juge pas. Il accueille celui ou celle que nous sommes.

 

Lorsque nos gestes expriment une nervosité ou une colère vis-à-vis de lui, prenons juste le temps de regarder combien nous souffrons nous même. Arrêtons nous pendant qu'il est encore temps. Ouvrons lui notre coeur. Il le connait déjà. Il connait et perçoit tout de nous. Il nous aime et ressent nos moindres vibrations. Il est dans la simplicité.

 

Les animaux n'ont pas les mêmes attaches que nous. Lorsqu'ils partent de l'autre côté du voile, ils montent directement vers les plans qui leurs correspondent et les ramènent à la Source. Là tout est Unité. C'est notre humanité qui vit la dualité avec un sentiment de séparation. L'animal lui, est relié.

.

.

Le chien dont je voulais vous parler, est décédé dans des conditions atroces. Et pourtant il n'a absolument pas gardé de haine vis-à-vis des humains qui ont été ses bourreaux.

 

Voici un extrait de l'histoire qu'il m'a communiqué.

 

J'avais une vie de chien heureuse et un peu insouciante, j'aimais courir, vagabonder librement. Je goûtais la vie

avec joie. Mon coeur était rempli d'amour et de compassion à l'égard de la nature tout entière. Un soir tout a basculé.

Je suis parti poussé par une envie de flairer les traces d'une chienne. C'était la fin de l'après midi. Il ne faisait pas encore nuit (18 heures). Je me suis éloigné de plus en plus, et je n'ai pas vu le temps passer. La nuit est tombée. Un homme m'a couru après. Il criait, ah, te voilà toi, tu vas voir, j'aurais ta peau!

Et bien il l'a eu ma peau. Après avoir vociféré contre celle qui était  ma compagne, il ma tué.

J'ai ressenti à cet instant toute sa colère, et sa haine, en même temps que toute sa souffrance et son propre

manque d'amour. En fait il ne savait pas ce que c'était. Il en avait après moi et je ne pouvais rien faire de plus que de m'abandonner. Je suis passé de l'autre côté et tout était bien. J'avais un sentiment de liberté profonde.

Je savais que ma compagne serait profondément touchée par ma disparition, mais je ne voulais pas qu'elle

Rentre elle aussi dans des colères qui n'auraient fait qu'assombrir son coeur. Elle devait de son côté apprendre à pardonner. Et bien c'était l'occasion d'aller au plus profond d'elle chercher cette vibration Le témoignage de mon

histoire lui a permis de dépasser sa souffrance et d'alléger son coeur. Aujourd'hui elle est beaucoup plus paisible.

Un autre chien l'accompagne et j'en suis heureux pour elle. Je lui avais d'ailleurs dit dans l'entretien que j'avais eu avec Christine-Laure.

Mes mots étaient les suivants: "Qu'elle ne nourrisse pas de haine envers cet homme, car sa souffrance était identique à la sienne." Aujourd'hui je sais qu'elle va bien.

Je la salue.

 

Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 12:30

Comme quoi les enfants vont à la communication avec une belle simplicité et l'amour au coeur. La nature ne peut qu'y répondre.Je vous souhaite de vivre comme MATEO des moments aussi innoubliables. Christine-Laure

 

 

 

 

J'avais trop envie de vous faire partager cet article.

 

 

Un gamin qui  sait parler aux marmottes … ?

Matteo Walch est Surnommé Mowgli par le Daily Mail.
Ce garçon de 8 ans a développé une relation unique avec un groupe de marmottes des Alpes, 
 depuis que ses parents (des amoureux de la nature) l’ont emmené à Groslocker (Autriche), 
 en plein parc national Hohe Tauern, il y a quatre ans.
 La petite famille y retourne 15 jours tous les étés et Matteo retrouve alors ses amies, d’habitude si timides.
Ce sont elles qui vont à sa rencontre et cherchent à attirer son attention.

  Matteo les nourrit, leur fait des câlins et joue avec elles, comme le montrent ces photos :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

!

Aimez la nature et elle vous le rendra ...


 

 

 

 

 

 


>

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 16:48

 

 

 

COMMUNICATION AVEC  VIKE :

 

Chien type berger.

 

 

 

 

Dès que la demande de communication télépathique avec lui a été envoyée, il a réagit de suite en étant très heureux de ce contact. J’avais envoyé l’impulsion et j’attendais intérieurement le moment de connexion lorsqu’il s’est avancé spontanément en ces termes :

 

Salut, c’est moi VIke ! C’est une grande joie de pouvoir communiquer avec toi.

 

Vois-tu, j’aime la vie sur terre et je trouve cela génial cette vie de chien !

Je suis joyeux , bien traité, j’ai l’apparence d’un chien un peu fou et ça me plait

bien.

En réalité, je suis un vieux sage et j’avais envie de m’amuser en venant sur terre,

et d’aider ceux qui m’entourent à vivre leur vie avec plus de légèreté.

 

Beaucoup d’humains se prennent la tête alors que la vie est simple.

Il est facile de ne manquer de rien quand on à foi en soi et ça, ça me connaît.

Alors que vous êtes très nombreux à vous prendre beaucoup trop la tête.

 

Marie-Claude, par exemple, c’est une femme superbe qui pourrait faire de grande chose, mais franchement qu’est-ce qu’elle s’embrouille !

 

Les choses sont tellement simple qu’on dirait qu’elle les complique par plaisir.

Elle devrait m’observer et m’écouter plus souvent  je pourrais lui donner des conseils sur la facilité de la vie.

 

VIke, tu as l’air d’un chien bon vivant et heureux.

 

Peux-tu me donner des détails sur ta façon de vivre ou ce que tu aimes ?

 

Je suis heureux de vivre, j’aime particulièrement me rouler par terre et me frotter le dos dans l’herbe. C’est une façon de me faire plaisir et de remercier la nature. J’aime les promenades, j’aime chasser les lapins et les mulots, je trouve cela très amusant, même si je ne les attrape pas.

 

J’aime me coucher au coin du tapis, près du canapé. Je regarde la télé de temps en temps.

Je trouve amusant les matches de foot. Par contre, la musique disco et la batterie me dérange.

Dans la maison, il y a une cuisine équipée. J’aime les odeurs de cuisine, je mange des croquettes et de temps en temps la sauce du poulet rôti. (On met la sauce sur mes croquettes).

Quand j’étais plus jeune, j’ai volé du poulet, je me suis fait « engueulé » et j’ai compris que je n’avais pas droit de me servir  seul. Mais c’était tellement bon.

 

Il m’envoie une image avec un sentiment de déception, comme si il n’avait pas pu faire quelque chose .

 

Le fils de Marie-Claude a eu des problèmes (tabac ? drogue ?), j’aurais voulu l’aider, mais ça n’a pas été possible.

 

Après avoir remercié VIke L’entretien s’est terminé et j’ai pu en faire le compte rendu avec sa propriétaire. Des détails précis ont été donnés et vérifiés lors de cet entretien. Ce type de communication fait partie des possibilités lorsque l’âme de l’animal est déjà évoluée et en voix d’individualisation . Il ne s’agit pas d’un contact avec l’âme de groupe mais bien avec celle de notre ami VIKE

 

Pour cette publication les noms ont été changés par souci de discrétion.

Repost 0
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 15:43

CHRIS-DANS-LES-BOIS-02.jpg

 

 

 

Qui je suis ?

 

Christine-Laure est mon prénom de naissance. Je suis arrivée sous

un feu d’artifice en plein cœur de Montmartre dans la nuit du 8 au 9 mai 1955.  De ce fait, j’ai toujours considéré, que ma vie en serait illuminée. Originale dès la plus tendre enfance, je considérai très tôt les animaux comme mes frères. Où tout du moins comme des êtres vivants, capables d’amour et dont l’infinie douceur s’exprimait par leur simple présence.  Mes premiers pas furent accompagnés par un bon et brave chien, berger d’auvergne, du nom de « Dick ». Son œil attentif me suivait partout lorsque je passais de longs moments chez mes grands parents. Très vite il fut rejoint par un adorable lapin nommé Bastien.

Mon attraction pour les animaux suscitait au sein de la famille étonnement et amusement à tel point que ma tante Monique fit déjà parlé ce lapin à travers une histoire, tandis que mon oncle Maurice en fit l’illustration. Plus tard, je voulu  être vétérinaire et soigner les animaux.

 Par contre d’un tempérament plutôt rêveur je n’étais pas très en accord avec les études approfondies.

J’écrivis très tôt mes premiers journaux intimes laissant de côté mon cerveau gauche et la pratique des mathématiques. Ce qui bien sûr

me fit défaut.

Adieu, veaux, vaches, cochons, couvées……..je ne serais pas vétérinaire.

 

 

Il y a quelques années j’ai reçu un message de mes guides me disant :  

 

« Surtout garde ton innocence ! ».

 

 Mes chers amis, c’est avec cette innocence là que tout est abordable. Et c’est encore aujourd’hui l’un des mots clés de ma vie. 

 

Dans les années 1980 j’ai vécu un éveil énergétique spontané.

Ma vie en a été très vite bouleversée.

Cette ouverture des sens subtils m’a permis de découvrir une capacité au soin par  magnétisme. J’ai donc exercé en tant que magnétiseuse pendant près de 15 ans lorsque j’habitais en Alsace.

 

J’ai par la suite approfondie ma démarche de relation d’aide en suivant différentes formations complémentaires.

- Sophrologie Pédagogique.

- Soins holistiques.

- Ecoute et communication thérapeutique.

 

J’utilisais il y a encore quelque temps ces différents talents auprès du personnel soignant en tant que formatrice indépendante.

-         Gestion du stress

-         Accompagnement de fin de vie.

-         Accompagnement de la personne âgée.

 

Les animaux continuaient de leur côté à m’interpeller. Ils me montraient que l’on pouvait vraiment communiquer avec eux, et qu’il ne s’agissait plus d’une communication basique concernant les traditionnels : « Debout, assis, couché….. » .

Cette communication pouvait amener les humains que nous sommes à une plus grande ouverture d’esprit et à une meilleure compréhension du rôle qu’ils ont à nos côtés.

 

La vie se charge de nous apprendre à pousser les portes de nos plans subtils. Lorsque le mouvement est au changement rien ne sert de résister.

 

Aujourd’hui je ne peux que considérer l’Etre Humain comme une infime partie de l’Univers par lequel nous sommes tous reliés.

Nous sommes nous, humains, partie intégrante d’un grand tout ; De la toile de la vie qui s’exprime sous différentes formes.

C’est en expansant notre conscience que nous trouvons le moyen de nous relier avec la Source de toute Vie.

 

J’espère que ce site saura répondre à vos questionnements les plus

divers. Sachant que les domaines abordés sont en lien avec mon expérience de l’instant.  Tout est dans l’ici et maintenant……

 

BELLE LECTURE A VOUS ………….et que vos cœurs s’unissent au cœur de L’Uni-Vers.

Repost 0
Published by communiqueraveclesanimauxover-blog.com - dans ARTICLES
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 11:33

 

 

 

 baiser-au-chameau-1

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le baiser du dromadaire. 

  Erg Chegaga Sud Marocain 2009

 

 

 

Les animaux seraient-ils pour nous de véritable guide ?

 

 

Dans leurs yeux serait-il possible de voir une âme humaine ?

 

Vos chien, chat, oiseaux, hamster, cheval  ont-ils déjà fait partie de vos vies sous une autre forme ? Ont-ils vécus sur d’autre plan ? Ont-ils un rôle précis dans votre vie ? Pourraient-ils vous parler de leur douleur ou

de leur joie ? Seraient-ils capables de vous révéler votre propre person-

nalité et les miroirs avec lesquels ils fonctionnent à vos côtés ?

 

Je vous avoue qu’il y a encore quelques temps je me contentais de m’occuper des humains en menant à bien mon rôle de thérapeute holistique. Je ne me posais pas toutes ces questions.

 

Il est des moments où le ciel vous tombe sur la tête à un endroit précis. Un tout petit point, juste suffisant pour déclencher en vous un éveil.  Un éclair de lumière dans la conscience qui vient vous dire à l’oreille et si c’était possible, si c’était vrai. 

Si tous les mondes étaient reliés et que nous ne soyons dissociés de rien ………….(minéral,végétal,animal,humain)

 

C’est par l’intermédiaire de ma chatte Maya que tout à commencer sur

le plan de la communication.

 

Maya1 Photo de Maya 

 

 

Après avoir lu le livre, que je vous conseille vivement d’ailleurs  

« La connexion perdue » de Martha Williams, j’ai voulu essayer une communication directe et ça a marché ; Maya est venue s’installer près de moi et m’a passé un superbe message. Le pied était mis à l’étrier et le jeu de la vie a fait que tout c’est enchaîné.

 

Comment communiquer avec son animal ?

 

En fait c’est très simple. Il suffit d’avoir confiance, de ne pas porter

de jugement, et d’ouvrir son cœur et tous ses sens. Car en fonction

de votre sensibilité les messages passeront différemment.

Certains d’entre vous seront amenés à ressentir, impression, odeur,

sensation, alors que d’autres seront amenés à entendre ou recevront

même des «flashs » visuels.

Qu’importe tout est juste, à partir du moment où vous êtes centrés et en disponibilité. Simplement prêt à accueillir.

 

Au début, vous pouvez essayer avec votre animal en l’appelant à vos

côtés et en lui dévoilant votre intention de communiquer avec lui.

Soyez patients ?

Attendez simplement un signe après avoir passé une convention mentale avec lui.

Par exemple, si tu m’entends est-ce que tu veux bien venir près de moi ?

Ou bien si tu m’entends regarde moi ?

Trouvez quelque chose qui vous convienne.

Restez calme, respirez  profondément comme si votre souffle était

une vague qui vous porte vers lui et attendez patiemment.

Il se peut que cela ne vienne pas du premier coup, ce n’est pas grave.

Votre intention doit être noble et non intrusive. Votre détermination

Peut aussi être testée. Soyez confiant. 

 

Depuis que je pratique cette communication subtile avec les animaux,, je me suis rendue compte que chacun d’entre eux avait un message bien particulier à transmettre et que la plus part du temps les animaux avec lesquels nous vivons, nous observent, nous accompagnent, nous enseignent et apprennent aussi à nos côtés .

 

Pour eux, il y a aussi différents plans d'évolution.

Certains animaux ont des consciences très évoluées, parfois même plus éveillées que celle de leur compagnon de vie.

Et oui cela peut surprendre mais si vous vous lancez dans cette démarche, vous constaterez que vous serez souvent surpris par la qualité de communication qui peut s’établir entre l’animal et l’humain.

 

Rien n’est dissocié de rien, dans la toile de la vie.

 

Chacun de nous est un acteur à part entière de l’évolution ou de l’involution de la planète, nous sommes tous des éléments responsables et reliés entre eux.

 

Il n’est pas rare de communiquer avec un animal qui vous dira être en contact avec les êtres de la nature, et recevoir de leur part des informations.

 

N’avez-vous jamais observé un chien ou un chat jouer et sauter dans l’herbe sans avoir près de lui ni balle, ni jouet quelconque.

J’ai appris qu’ils pouvaient jouer avec les élémentaux (êtres de la nature évoluant sur le plan éthérique), et communiquer avec eux.

 

Il est nécessaire que vous ne portiez aucun jugement et que votre qualité d’accueil soit totale.

 

Quel est le lien existant entre un animal et son maître?

 

Vous constaterez qu’en général il n’aime pas vraiment que l’on utilise

Le terme deMaître, car quel est le Maître des deux ?

Souvent l’animal près de vous devient le révélateur de vos comportements et de votre identité profonde. C’est tout au long de sa vie à vos côtés un enseignant. 

 

 

Par exemple regardez ce qui se passe dans la situation suivante.

Quelqu’un dit : . 

 

 « Moi je ne suis pas agressif ? »  

 

Et pourtant quand j’ai mon chien en laisse je tire brutalement en

lui disant : «viens ici, aux pieds ! » crise d’autorité qui révèle quoi

au juste? Votre animal peut très bien vous le dire…………Surprise !

 

 

De même que vous apprendrez d’un chat ou d’un chien proche de son compagnon qu’il le soigne ou le protège.

Le jeu de la vie est vaste et il nous appartient d’aller vers sa compréhension au-delà des limites mentales et cartésiennes que la

Société dans laquelle nous vivons nous a fixé jusqu’à maintenant. Alors

seulement nous irons ensemble vers une belle harmonie de vie.

 

C’est en ouvrant vos âmes et vos cœurs à la multitude que vous goûterez

à la simplicité du bonheur.

Repost 0
Published by communiqueraveclesanimauxover-blog.com - dans ARTICLES
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 10:50

LUNDI 15 MARS 2010

LE MESSAGE DES ELEPHANTS

 

Il est entre 23h et 23h3O La nuit dernière j'ai fait un rêve qui paraissait

être une sorte d'appel au secours de la part des éléphants. Voici comment

cela s'est passé : « Je ressens la présence d'un éléphant qui doit être enfer-

mé dans un zoo ou un cirque. Je ressens sa détresse. Elle est telle qu'il

décide de se suicider. L'image qui suit est terrible. Je le vois prendre son

élan et se jeter de toutes ses forces contre un mur. Il tombe et s'affaisse au

sol. » Ce rêve m'a particulièrement interpellée. Je venais de signer une péti-

tion pour la sauvegarde des éléphants en Afrique. Alors bien sûr, il y a sûre-

ment eu une part de mon inconscient qui a enregistré cet événement mais

je voulais en avoir le coeur net. J'ai alors demandé à entrer en contact avec

l'âme de groupe du peuple des éléphants et voici le message que j'ai reçu ce

soir.

 

Nous sommes la mémoire de la terre, en nous détruisant, vous détruisez cette

mémoire. Notre peuple est partagé entre la colère et la désolation.

Comment pouvez-vous continuer à fermer les yeux alors que petit à petit vous

vous coupez de votre substance vitale. Quand il n'y aura plus d'éléphants sur

cette planète, alors vous vous souviendrez de nous par les ivoires que vous nous

avez si souvent ôtés. Vous n'avez jamais remarqué que leur blancheur

était le symbole de notre lien avec la lumière de la Source.

Nos défenses s'élèvent vers le ciel . Elles nous connectent  à nos plans subtils,

se sont nos antennes. Quand les éléphants auront disparus, vos objets sans vie

se terniront et deviendront le symbole de la mort de votre Humanité. Leur blancheur

autrefois éclatante perdra tout éclat à vos yeux. Vous vous lasserez aussi

comme à l'accoutumée de ce que vous aurez obtenu, et vos regards se porte-

ront vers d'autres convoitises.

 

Lorsque vous ne pourrez plus satisfaire votre soif d'asservissement, de posses-

sion et de maîtrise du monde animal, alors vous chercherez d'autres conquêtes

car cet instinct vit dans les hommes que vous êtes et alors vous vous détruirez

une fois de plus et toujours davantage entre vous.

 

Quand les éléphants n'existeront plus, la mémoire de la terre s'éteindra avec

eux. Vos vies deviendront très vite insipides. Vous vous serez coupés de vos

racines, de votre stabilité, de votre assise sur cette terre. En nous rayant

de votre monde, vous vous rayez vous-mêmes de la force de vie de vos exis-

tances. Vos vies perdront leur saveur. L'éléphant est la mémoire de la Terre.

Nous vous servons d'exemple et vous ne le voyez pas. Notre société est

pourtant identique à la vôtre. Nous vivons en famille et protégeons nos enfants.

Nous avons le respect de la hiérarchie, nous savons accueillir les

changements d'espaces, d'énergies, de vibrations et de climat depuis des

milliers d'années. Notre race a toujours su s'adapter en traversant des siècles

d'existence. Notre longévité est identique à la vôtre et notre mémoire est

intemporelle.

 

Continuez à nous détruire, nous, nous savons que nous traverserons le temps

mais que restera-t-il de vous ?

 

Frères humains, il est grand temps que vous arriviez enfin a reconnaître les

différentes espèces du Peuple Animal comme vos frères et soeurs.

Nous sommes unis dans des vibrations qui dépassent la forme.

 

Il est peut-être encore temps d'ouvrir vos coeurs et vos consciences en

posant vos fusils et vos canons pour plus de compassion envers vous-même

et votre prochain. Nous sommes témoins de votre destruction et nous avions

tant espéré que notre présence à vos côtés vous apporte soutien et solidité.

Nous avons partagé avec vous de lourdes tâches, nous nous sommes pliés à

vos exigences. Nous avons contribué à la construction de vos routes, de vos

chantiers, nous avons accepté les jeux et les humiliations que vous nous avez

imposés.  Nous avons su vous servir et vous honorer peut-être encore

mieux que ce que vous faites vous mêmes.

Vous honorez des temples et des statues de bois, mais à côté de cela, vous

oubliez d'honorer le vivant.

Aujourd'hui, il n'y a pas que votre race qui soit en souffrance. Vous avez au

cours des siècles asservi beaucoup de nos frères et de vos frères. Mon peuple

est accablé par votre manque de conscience et d'amour de la vie. Vous tuez

nos frères, souvent pour satisfaire votre besoin de folie meurtrière et nous

nous inclinons. A tel point que nous sommes prêts à disparaître de votre

planète. Mais n'oubliez pas, que restera-t-il de vous lorsque les éléphants

ne seront plus?

La structure même de vos familles aura explosée. Le fils ne reconnaîtra plus

sa mère, et le clan n'existera plus. La force tranquille de la famille se sera

dispersée. Nous sommes la mémoire vivante de votre structure familiale et

nous sommes reliés à l'Etoile de la terre. Celle dont la trame rayonne pour

l'unité des peuples.

Détruisez-nous et vous détruirez tout espoir d'harmonie planétaire.

 

Je suis le porte-parole du peuple des Eléphants.

 

Je te remercie de ton intervention. 

 

 

COMMUNION ELEPHANT

 

 

 (Superbe photo prise sur internet . Dommage je n'en ai pas trouvé

 l'auteur. J'aurais souhaité le félicité pour la beauté de l'image.)

 

 

 

 

 

 Message transmis par :

Christine-Laure AMIACH

Communication Subtile avec le Règne Animal

Thérapeute de la Relation entre l'Animal et l'Humain                          05.46.92.96.95/06.78.80.93.43                                            

N°de Siret 3301364170087

 

Repost 0
Published by christinelaureamiach.over-blog.com - dans ARTICLES
commenter cet article