Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Communication Subtile Avec Le Regne Animal

  • : COMMUNICATION SUBTILE AVEC LE REGNE ANIMAL
  • COMMUNICATION SUBTILE AVEC LE REGNE ANIMAL
  • : COMMUNICATION SUBTILE AVEC LE REGNE ANIMAL. Communication par le biais de la télépathie. Relation d'âme à âme. Ecriture automatique. Canalisation de messages venant des animaux ou des âmes de groupe. Harmonisation de la relation entre l'Animal et l'Humain. STAGES COMMENT COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ANIMAL. CONFERENCES
  • Contact

Presentation

Messages Des Animaux

22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 16:44
Première rencontre avec les lamas du " Moulin Latour". J'avais emmené mon tambour. Flop ! ils s'en sont détournés.

Première rencontre avec les lamas du " Moulin Latour". J'avais emmené mon tambour. Flop ! ils s'en sont détournés.

miss CURLY femelle dominante

miss CURLY femelle dominante

Et voici BITIPI  qui veille autant sur les chèvres et moutons que sur les lamas.

Et voici BITIPI qui veille autant sur les chèvres et moutons que sur les lamas.

RENCONTRE AVEC BITIPI CHEF DE TROUPEAU

 

IL y a quelques jours, j'ai rendu visite à mon amie Elisabeth qui élève des lamas en plein coeur du Périgord. J'ai fais la connaissance de son cheptel . Les présentations ont été faites avec tous ces pensionnaires à quatre pattes. Parmi eux se trouvait un lama du nom de BITIPI.

Pas facile d'approche au premier abord. Il était évident qu'il s'agissait d'un Mâle dominant.

Et bien j'en ai eu la preuve car bien qu'il m'ait pratiquement dédaigné, levant la tête avec un air supérieur lorsque j'ai voulu l'approcher. Il a décidé de venir me réveiller le Samedi qui a suivi ma visite à 6h45 . Trop tôt pour moi. J'ai décliné son invitation en restant sous ma couette lui proposant de me recontacter plus tard. C'est ce qu'il fit et notre entretien fût des plus intéressant.

 

Tout d'abord, je le remerciais d'avoir cherché à entrer en contact avec moi. Même si j'avais décliné son invitation au premier abord, c'était un honneur.

 

Je suis heureuse que tu aies cherché à me contacter. Je t'en remercie.

         - Ya pas d'quoi, ce n'est pas tous les jours que je peux prendre la parole dans votre  langue. Ca me parait intéressant de partager cette expérience avec toi. Vois-tu souvent vous ne nous comprenez pas toujours comme nous voudrions être compris. Ici nous avons la chance d'avoir Elisabeth à nos côtés, mais ce n'est pas toujours le cas. Il arrive que nous soyions souvent considéré par vos semblables comme une sorte de bétail à laine pouvant apporter quelque monnaie. Dans notre pays d'origine nous nous prêtons aux travaux familiers des peuples d'Amérique Latine. Nous acceptons ces conditions d'aide que nous pouvons leur apporter. Ces peuples ont gardés en eux un respect des mémoires originelles dans leurs gênes. C'est une question de vibration. Nous y sommes trés sensibles. C'est d'ailleurs avec cela que nous fonctionnons la plupart du temps. Notre nature nous permet très rapidement d'identifier les personnes à qui nous avons à faire.

 

BITIPI M'A CONTACTE PARCE QU'IL VOULAIT ME PARLER DE SON PEUPLE ET DE SON ROLE AUPRES DES HUMAINS. VOICI UN EXTRAIT DE NOTRE ENTRETIEN.

 

Je voulais te parler de notre condition ici en occident. Notre peuple a accepté de changer de continent et de s'y acclimater pour de bonnes raisons. C'est qu'il est dans notre nature d'amener des énergies nouvelles de ce côté de la terre. Les Etres que nous sommes vous attirent par leur beauté à vos yeux et leur sensibilité.

Ce n'est pas innocent, nous sommes ici aussi pour vous aider à connecter votre propre Lumière. Nous sommes des Etres directement reliés aux énergies de pureté, de subtilité et d'alignement.

Nous ne nous laissons pas approcher par des personnes dont les intentions ne seraient pas simples et lumineuses envers nous comme envers elles-mêmes. Nous sommes là pour vous aider à connecter ces parties de vous qui ont besoin de ces valeurs. Nous offrons nos services à votre humanité, parce qu'il est de notre devoir de préserver les vraies valeurs. Nous les gardons vivantes en nous mêmes pour vous les transmettre. Nous apprécions que vous ayez envers nous des attitudes respectueuses. Notre race est une race ancienne.Nous sommes des témoins de votre évolution.

Nous vous invitons à retrouver en vos coeurs Pureté et Innocence. Nous sommes présents à vos côtés pour vous aider à ces reconnexions.

Lorsque vous venez vers nous et que vous nous contactez avec votre coeur, lorsque vous vous laissez toucher par ce qui émane de nous, nous nous permettons d'ouvrir des portes sur d'autres plans que le plan terrestre que vous connaissez.  Nous sommes en quelque sorte les gardiens de la terre profonde. De la Terre Lumière.

 

Tu peux m'expliquer s'il te plait?

             - Je t'explique, lorsque tu es venu vers nous avec ton tambour, les vibrations de cet instrument nous ont surprises. Tu as bien vu que nous n'étions pas précisément receptifs.

 

Oui , pourquoi?

               - Et bien parce que le son qui émane d'un tambour est un son qui vous enracine et vous permet de connecter les vibrations de la terre mère. De notre côté, nous sommes enracinés à la terre mère comme n'importe lequel des mamifères que tu rencontreras dont les quatre pattes touchent le sol. Notre identité, notre vibration n'est pas de vous enraciner , mais vous élever. Sur notre terre d'origine nous sommes connectés au cristal de la terre. Cette énergie du cristal est une énergie de pureté et de lumière. Elle est aussi dotée d'une grande puissance. Notre rôle à vos côtés est de vous ramener à vos origines célestes. Vous êtes enfant de Lumière et vous devez vous en souvenir.

 

J'ai remercié Bitipi pour ce contact et cet enseignement. Je l'ai ressenti comme un grand Maitre dans sa lignée.  Je lui ai posé ensuite d'autres questions auxquelles il a répondu avec sagesse et un esprit trés aiguisé. Il a également donné des conseils à mon amie pour la gestion de son troupeau. En fait il est au courant de tout et si elle doit intervenir pour des soins sur l'un ou l'autre de ses membres, il est important de lui demander son avis.

Je vous laisse le soin d'apprécier cet entretien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 18:42
Vous pouvez enregistrer l'article pour le zoomer plus facilement Merci.

Vous pouvez enregistrer l'article pour le zoomer plus facilement Merci.

Article rédigé lors de mon retour de Colombie Britanique où j'ai vécu des moments innoubliables.

Article rédigé lors de mon retour de Colombie Britanique où j'ai vécu des moments innoubliables.

Repost 0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 11:07
 INTERVIEW sur la COMMUNICATION ANIMALE Magazine Sacrée Planète
 INTERVIEW sur la COMMUNICATION ANIMALE Magazine Sacrée Planète
Repost 0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 18:03
RENCONTRE AVEC ATCHA LE LION

Il y a quelques temps de cela, j'habitais encore en Charente Maritime .

Un matin je me suis mise en méditation juste avant de commencer un entretien avec

un chat.

Je laissais ma tête se vider de toutes pensées lorsque soudain, je vis apparaître

un lion.

Il était là, et s'imposait à moi de façon majestueuse.

Je vous laisse imaginer ma surprise !

Ma première réaction fût de me dire :

«  Allez, laisse passer, ce n'est qu'une illusion ! » .

Voyant son insistance à me renvoyer son image, j'en déduis que nous avions peut-être quelque chose à voir ensemble.

Je choisis donc de le laisser venir à moi afin d'en savoir un peu plus.

 

Je lui ai demandé de bien vouloir me dire son nom.

Sur quoi j'entendis : «  Pacha »

  • Et bien enchantée Pacha, que puis-je faire pour toi ?

Pacha me dit qu'il avait mal aux dents.

Bien qu'allais-je faire dans mon salon d'un lion qui avait mal aux dents ?

 

Cherchant à savoir s'il ne s'agissait pas du monde de l'illusion ou d'une déformation mentale. Je lui ai demandé d'où il venait.

C'est là que Pacha m'a expliqué qu'il vivait dans un zoo.

Je venais alors de m'installer dans la région et je ne connaissais pas encore très bien les environs.

 

J'avais besoin d'informations complémentaires. Je posais donc quelques questions à mon nouvel ami. C'est ainsi que j'appris, qu'il vivait pas loin de la mer et qu'il avait avec lui deux compagnes. Il souhaitait aussi que je vienne le voir.

- Bon, voilà qui était mieux !

Après avoir pris l'annuaire téléphonique j'ai très vite trouvé où il devait être. Il me fallait donc oser téléphoner à ce zoo afin de savoir s'ils avaient des lions.

Et si l'un d'entre eux n'avait pas mal aux dents bien sur.

 

Je vous laisse sourire et penser ce que vous voulez, mais c'est avec ma plus belle voix que je pris contact avec une des responsables du Zoo le plus proche. Je me suis présentée en tant que communicatrice animalière jusqu'ici tout allait bien.

Je voulais savoir si elle avait bien des lions dans son zoo.

  • Réponse positive OUI .

  • Chouette ! En avait-elle trois ? Autre oui.

  • Son lion s'appelait-il PACHA ? Ça elle ne le savait pas .

Puis intriguée par mon appel elle m'en demanda l'objet.

    • Et bien voilà, l'un de vos lions est venu me voir dans mon salon en me disant qu'il

avait mal aux dents. Donc je voulais en parler avec vous.

 

Je lui avais demandé juste avant de faire preuve d'indulgence face à mes propos et de ne pas me prendre pour une « gentille allumée ».

Je dois reconnaître qu'elle a plutôt bien pris la chose.

Elle me proposa de se renseigner et de me tenir au courant.

Ce qu'elle fit .

 

Le lendemain matin je reçu un message me disant que son lion s'appelait Acha, qu'il vivait effectivement avec deux compagnes et qu'apparemment aucun soigneur ne s'était rendu compte d'une éventuelle douleur de sa part.

 

Ce n'est pas fini, car Atcha que j'appelais dès lors par son véritable nom me fit venir jusqu'à lui. Après plus d'une heure de route j'arrivais au zoo et pris mon entrée comme tout le monde. Je me suis rendu devant l'enclos où vivaient les lions.

 

J'ai vu Atcha trônant de toute sa superbe sur son rocher entouré de ses deux compagnes. Je m'étais rendu au zoo un matin de semaine afin de ne pas être trop confrontée à la foule. Je me suis mise près de l'enclos et je l'ai appelé intérieurement en lui demandant de bien vouloir venir vers moi s'il m'entendait.

Atcha est descendu paisiblement de son rocher, il s'est étiré et il est venu se coucher juste à côté de moi. J'étais à la fois joyeuse, satisfaite bien sur d'avoir été entendue, mais aussi très touchée.

C 'est un animal vraiment superbe . Un peu impressionnant comme tout lion qui se respecte.

Nous avons pris le temps de converser tous les deux . En fait il voulait que je vienne au zoo et que je prenne le temps de voir tout ce qui s'y passait.

 

 

Atcha tenait dans cette enceinte son rôle de « Roi des animaux ». Il jouissait d'un espace relativement ouvert et plus spacieux que celui de certains autres félins. Il captait et transmettait tous les matins ses informations pour la journée . Je crois qu'il était un peu à l'écoute des plaintes et des doléances de chacun.

 

Il s'avère de plus en plus évident que les animaux même de races différentes communiquent entre eux. Il y a des codes, et une sorte de hiérarchie aussi.

 

Je ne pense pas que j'aurais fait cette démarche s'il ne m'avait pas appelé. Je n'étais pas très enclin à aller voir des animaux en captivité dans un cirque ou dans un zoo. Je comprends aujourd'hui combien il est malgré tout important d'aller vers eux, non pas en touristes ou spectateurs, mais dans une démarche de cœur à cœur et d'âme à âme. Juste le temps de leur montrer que nous les avons reconnus dans leur pure essence et que nous comprenons combien leur rôle est important dans l'échelle de l'humanité. Notre gratitude, notre reconnaissance est un cadeau que nous pouvons leur faire. Ils nous montrent et subissent nos propres enfermements.

 

Je n'ai jamais su s'il avait réellement mal aux dents . Quoiqu'il en soit je lui avais envoyé de l'énergie à distance. Et de toutes façons, je ne m'étais pas déplacée pour rien.

J'ai pris le temps de faire le tour et malgré tous les bons soins que ce zoo est supposé apporter aux animaux captifs , j'ai vu et ressenti une profonde détresse parmi nombreux d'entre eux.

Un éléphant se balançait continuellement de gauche à droite, l'air complètement perdu. J'ai entendu des parents dire à leurs enfants en bas âge que l'éléphant dansait . Interprétation facile face à ce que l'on ne veut pas voir , alors qu'il s'agissait là des signes d'une profonde déprime.

Plus loin d'autres félins enfermés dans des cages de verre se laissaient aller à faire et refaire le même circuit, avec les mêmes boucles , toujours répétitives et ce pendant des heures.

Ne parlons pas de l'ours polaire isolé dans un espace bien trop petit pour lui. Seul et le regard hagard, regardant vers le haut comment il pourrait bien trouver une issue de secours. Un secours, un cri que peuvent pousser à tue-tête tous ceux que l'on prive de leur liberté.

Sous prétexte de vouloir préserver certaines espèces, ont les a condamnés à une fin inexorablement solitaire et dépendante de la volonté de l'homme.

 

Je ne demande pas aujourd'hui que soit remis en liberté tous les animaux qui sont détenus dans une sorte de captivité qu'elle qu'elle soit. Car la plupart d'entre eux coupés de leurs racines et de leur identité profonde seraient incapables de subvenir à leurs besoins.

Je vous offre juste ce témoignage qui se veut l'expression de ce que j'ai ressenti au plus profond de mon cœur en côtoyant à travers des vitres des animaux qui seraient j'en suis certaine bien plus heureux en liberté .

 

Je remercie Atcha d'être venu jusqu'à moi , je le remercie de m'avoir invité à ouvrir encore plus mon cœur, mes yeux et mes oreilles pour que le vent de l'Esprit souffle encore plus fort en moi. Comme celles de tous les grands mammifères que j'ai pu rencontrer, sa présence est un véritable baume. Gratitude, à ces êtres merveilleux qui peuplent notre terre et dont nous ignorons parfois l'importance pour l'équilibre de notre humanité.

 

 

 

 

Christine-Laure AMIACH

Rouffignac le 27 Janvier 2015

 

 

 

 

 

 

Repost 0
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 11:48
Repost 0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 13:13

Rencontrer les éléphants, vivre à leurs côtés pendant 2 semaines à Ganeshapark a été une expérience exceptionnelle. Au côté de Christine Pagnier Guillot,, de François Collier, et de toute sa famille d'âme et de coeur je les ai approché, touché, câliné, aimé, respecté et j'ai reçu d'elles, ces merveilleuses éléphantes au coeur d'or de quoi nourrir en mon coeur, humilité, amour, et sagesse.

Elles nous montrent combien il est possible d'allier puissance et douceur avec un grand discernement.

Elles savent toucher notre sensibilité pour laisser s'exprimer ce qui est authentique.

Elles savent écouter et recevoir.

Elles connaissent la voix de l'Amour, du Pardon et de la Tolérance. Certaines ont vécues bien des souffrances, des humiliations, des restrictions, des sévices des mains de l'homme qui cherche toujours à maîtriser, et pourtant aujourd'hui elles ont retrouvées le lien avec leur Etre suprême celui qui sait qu'au delà des apparences L'amour est toujours le bouclier.

Merci à la vie qui m'a permis ce partage.

Merci à Meta, Gintala, Yani, Tongkham,Tongdem, Seng dao, ainsi que Wassana et Malenti qui fut mon petit coup de coeur, de m'avoir rencontré et accompagné pendant mon séjour en Thaïlande.

François Collier est un homme au coeur d'or, il achète depuis plusieurs années des éléphantes qui ont été maltraitées, qui ont pour la plupart subit les séquelles d'un travail forcené dans les usines à touristes ou elles sont attelées de nacelle souvent trop lourdes qui leur brise le dos.

Il faut savoir que la morphologie d'un éléphant n'est pas faite pour porter de lourdes charges en plein milieu du dos.

Si vous avez vous aussi envie de passer un moment avec les éléphants,

je vous encourage vivement à chercher des lieux comme Ganeshapark où le contact avec l'éléphant est direct.

Sans artifice, vous pouvez monter à cru sur son encolure et alors le poids de votre corps sera pour lui équivalent à celui pour nous d'un chaton que l'on porterait dans nos bras. Il vous acceptera sur son dos et vous pourrez vivre de grands moments d'union véritable avec lui.

Les éléphants sont de grands Etres qui préservent pour nous les mémoires de la Terre Mère.Les mémoires ancestrales de notre propre histoire. Ils ont pour l'instant encore un rôle de préservation dans les vibrations de notre planète. Je dis encore car il se pourrait bien qui'ils abandonnent ce rôle dans les temps qui viennent.

Pour tous ceux et celles qui lisent ces quelques lignes je vous offre ma joie d'avoir vécu ces moments inoubliables. Gratitude!

RENCONTRE AVEC LES ELEPHANTS de GANESHAPARK -Thaïlande 2014
RENCONTRE AVEC LES ELEPHANTS de GANESHAPARK -Thaïlande 2014
RENCONTRE AVEC LES ELEPHANTS de GANESHAPARK -Thaïlande 2014
RENCONTRE AVEC LES ELEPHANTS de GANESHAPARK -Thaïlande 2014
RENCONTRE AVEC LES ELEPHANTS de GANESHAPARK -Thaïlande 2014
RENCONTRE AVEC LES ELEPHANTS de GANESHAPARK -Thaïlande 2014
Repost 0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 13:06

Bonjour à tous et à toutes,

Petite surprise qui j'espère vous fera plaisir.
Voici une vidéo réalisée suite à mon voyage
auprès des Orques en Colombie Britannique.

Cette fin d'année à été pour moi une invitation à partager
de grands moments auprès de nos amis les Orques et les Eléphants.
Rencontre magnifique avec de grands Etres qui bouleversent
tout notre espace cellulaire.

Je vous souhaite une très agréable fin d'année dans la joie et
l'amour de tout ceux qui vous sont chers,
qu'ils soient à deux ou quatre pattes.

Repost 0
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 17:17

 

 

Voici le compte rendu d'une communication que j'ai faite avec PETIT PRINCE, un très joli chat roux et blanc que je connais.

Son regard face à la maladie est vraiment trés touchant, plein de sagesse et de discernement.Lorsque j'étais en communication avec lui, je me suis mise à écrire sous la dictée son message. Vous pourrez constater combien les animaux sont dotés d'une belle conscience. Ils ont souvent à nous apprendre. N'ayons pas la prétention de croire que nous sommes là pour les aider à évoluer. C'est une histoire d'âmes à deux, un contrat par lequel chacun fait évoluer l'autre. Il n'y a pas de sens unique. Il m'est souvent arrivé de contacter des animaux qui ont une conscience d'une grande pureté et pour lesquels notre monde peut paraitre bien compliqué et parfois incompréhensible. Ouvrons simplement notre coeur à leurs messages.

                                         

 

Lors de notre entretien, j'ai posé les questions suivantes à Petit Prince:

Est-ce que tu as conscience d'être malade ?

J'ai conscience de perdre de l'énergie, d'être plus renfermé, moins dynamique et aussi d'avoir des baisses de moral . Je t'avoue que cela me déprime un peu de voir que je ne réagis plus comme avant.

J'ai été un chat heureux, dynamique, voyageur, indépendant, parfois solitaire et très câlin et affectueux lorsque j'étais de retour à la maison.

Je suis bien chez moi. Je sais que la maison c'est en quelques sortes mon havre de paix. J'y suis bien.

Ce qui n'empêche pas que j'avais et que j'ai toujours envie de sortir.

C'est important pour moi de pouvoir aller et venir comme je l'entends.

Si je me sens appelé à aller dehors j'ai besoin de pouvoir le faire. Je pourrais difficilement supporter de rester enfermé.

Toutefois je sens bien que si je n'ai pas meilleur moral, je risque fort de me laisser gagner par une sorte de monotonie, prendre du poids et l'habitude de ronronner sur le bureau, le canapé ou sur les genoux de Germain. Mais bon, je comprends bien je ne pourrais plus fonctionner totalement comme avant. Je vais être obligé d'être vigilant.

 

Tu sais tu peux aussi trouver du plaisir à vivre d'une autre façon en augmentant le lien que tu as avec Claudine et Germain.

Je sais, je les aime beaucoup de toute façon.

Tu sais Germain lui aussi il est fatigué plus souvent et il change de rythme .

 

Je sais, cela fait aussi partie du jeu de la vie .

Et bien moi je me rends compte d'une chose. Il n'y a pas seulement le fait que je me sois fait mordre qui m'attriste. Tout autour de la maison l'énergie change aussi. Lorsque je vais faire mon tour, bien sur j'aime chasser et fureter de droite à gauche, mais je vois aussi ce qui se passe. Vous empoisonnez de plus en plus la terre . Dernièrement les voisins qui cultivent les champs ont rajouté des pesticides très nocifs pour l'environnement , les plantes, les insectes et tout ce qui vit autour . Vous ne dites rien . Si cela se trouve, vous n'êtes même pas au courant . Alors ça aussi cela me désole.

Est-ce que tu comprends qu'il y a comme un ensemble de chose qui fait que je me lasse un peu de tout ce qui se passe autour de nous .

 

Je comprends Petit Prince, tu sais je pense que Claudine et Germain s'en rendent compte eux aussi. Mais nous sommes nombreux aujourd'hui à nous sentir impuissants.

Je le vois bien.

 

C'est l'histoire de notre humanité. Il ne faut pas que cela t'affecte. Tu sais tu es quelqu'un de très important pour Claudine et Germain. Tu as ta place dans la maison et tu le sais très bien.Je dirais même une place de choix.

Je sais , je m'en rends bien compte et je les remercie tous les deux pour leur amour, leur tendresse et leur compassion. Tu peux dire à Claudine qu'elle ne s'inquiète pas plus que cela pour moi. Je ne suis pas prêt de la quitter pour l'instant . Et cette maladie même si elle ralenti l'immunité, ne nous séparera pas de suite. Disons que je risque de devenir un peu plus « pépère » Et puis tu sais, je ne suis plus très jeune . J'ai quelques années de bonheur ou j'ai pu en faire à ma tête derrière moi. Je pourrais sûrement m'habituer à quelques changements.

De toute façon même si j'ai aujourd'hui ce que vous appelez le « sida des chats » il faut que vous compreniez que c'est aussi en rapport avec ce qui se passe dans vos cœurs. Tout ce qui vous ronge et que vous avez du mal à accepter dans vos vies crée un égrégore dont les vibrations se transmettent à une échelle très subtile dans votre aura, dans ce qui émane de vous. Si vous ne vous en rendez pas compte, l'animal qui va venir vivre avec vous, va à un moment donné devenir le réceptacle de cela afin que vous en preniez conscience et que la transformation en vous s'opère. C'est ainsi que nous travaillons ensemble bien dès fois.

Il nous arrive aussi bien sur d'avoir nos propres failles, mais si nous vivons avec vous, c'est qu'elles sont quelque part en résonance avec ce que vous vivez intérieurement et que vous n'êtes peut-être pas prêt à voir . Maintenant cela ne veut pas dire que les choses sont irrémédiables.

La façon dont vous allez accueillir la maladie, qu'elle nous touche (nous monde animal) ou qu'elle touche vos vies, va aussi donnez le sens à son évolution ou à sa dissolution dans nos mémoires. Les guérisons ou les arrêts de propagation sont tout à fait possible . Ne laissez pas vos peurs vos doutes et vos appréhensions nourrir votre mental, c'est ce qui tue.

En ce qui me concerne vous avez appris la nouvelle de cette maladie dont je suis aujourd'hui affecté. Prenez le bien, continuez à m'aimer et à me voir tel que je suis, ne me plaignez pas , offrez moi des soins si vous souhaitez,mais apprenez à rester neutre. Simple et abandonné en toute confiance dans ce qui est notre chemin commun. Nous en serons chacun plus heureux.

Je ne veux pas subir ce que vous appelez l'acharnement thérapeutique, vous n'en voudriez pas non plus. Faites ce qu'il faut pour m'aider en étant simplement à l'écoute de votre cœur . Vos peurs ne serviraient à rien.

Nous nous aimons suffisamment pour continuer ensemble un chemin en conscience même si nous appartenons à des règnes de vie différents. C'est une belle histoire que la notre.

Merci à toi de l'avoir retranscrite.

Je te remercie Petit Prince. Je suis sur que toi non plus tu n'as pas à t'en faire pour cette perte de territoire . Je comprends que tu aies été vexé, mais ce n'est pas bien grave. Tu es toujours un chat superbe et nous t'aimons beaucoup. Personne ne viendra prendre ta place dans les alentours de ta maison. Tu avoueras tout de même que tu étendais un peu loin tes déplacements.

Vu comme cela tu as raison . J'ai compris moi aussi.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Christine-Laure Amiach - dans Monde animal
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 15:25

 

Bien chères toutes, bien chers tous,

C'est avec une grande joie que je vous partage ici l'expérience extraordinaire que je viens de vivre en Colombie Britanique à Duncan auprès des Orques et des Baleines.

Depuis quelques temps j'avais senti l'appel d'abord des éléphants et de ce fait je me suis inscrite afin de participer au mois de novembre à un séjour en Thailande à GANESHAPARK en compagnie de Christine Pagnier Guillot. Christine organise des séjours thérapeutiques auprès des grands mammifères et à créé l'association Wassana . Seulement voilà à peine inscrite, je me suis mise à rêver des Baleines . Leur présence se manifestait à moi. J'ai donc repris contact avec Christine qui était en train d'organiser un séjour au Canada auprès des Orques. J'étais un peu bousculée par ces appels qui se manifestaient auprès de moi par des images et des sons. Un soir j'ai vu se dresser devant moi un Grand Orque . Sa puissance et son énergie d'alignement ont bouleversé mes cellules. C'était évident, il me fallait partir à leur rencontre.

Les barrissements des éléphants que j'entendais dans ma voiture se sont tus pour un temps laissant la place à la Majesté de l'Orque qui se présentait à moi. Total 3 semaines après je partais pour Victoria. Victoire sur les événements, clin d'oeil de la vie qui invite au lâcher-prise pour suivre le courant.

Vivre ne serait-ce qu'un instant dans une relation de proximité avec les orques est quelque chose d'absolument fabuleux. C'est lorsque l'on est en pleine mer, et que dans la profondeur du silence on accorde notre souffle à leur souffle, notre coeur à leur coeur et notre âme à leur âme que se manifeste à travers nos cellules les vibrations de l'Unité, de l'Amour, de la complétude. On a plus besoin de rien. Juste se délecter de moments inoubliables où l'on se sent à la fois rempli et émerveillé.

Nos coeurs d'enfants se réveillent au rythme de leurs cabrioles et des sauts somptueux qu'ils nous offrent, des oh! et des ah! d'admiration, de joie, de bonheur jaillissent de nos poitrines pour des moments d'extase. Tout est ! en leurs Présences.

Il faut savoir que les orques vivent en famille, qu'une mère n'abandonne jamais son petit. Il grandi et fait parti du clan. Nous avons rencontré Grany une orque de 103 ans et son clan. Lors des moments de méditation dans lesquels nous rentrions sur le bateau, nous nous sommes sentis accueillis et comme faisant partie de leur clan. Les vibrations qui se dégagent des Orques et des Baleines vont bien au-delà de leur forme physique de Mammifères marins . Ce sont de grands Etres qui relient les mondes.

Lors de connexion subtiles avec eux, c'est dans un monde marin relié au cristal et aux énergies bleues que je me suis promenée où plutôt que j'ai été invitée. Promesse de révélations futures........Qui sait. Poséïdon lui même me montrait son trident et m'invitait à y voir des connexions Terre-Ciel au delà des temps.

En tous les cas , nous avons pu constaté lorsque nous étions en mer combien ils étaient à l'écoute de nos émotionnels et des attitudes que nous avions.

Le dernier jour de notre séjour nous avons eu la chance de voir une Baleine à bosse et de passer un moment à ses côtés. Cette reine des océans est d'une grâce infinie. Dans l'eau elle évolue avec légèreté, finesse et douceur au rythme des vagues et des remous. Dame Baleine nous invite à l'ouverture du coeur avec un grand A d'Amour infini. Ces vibrations m'ont transportées le coeur. Ma colonne vertébrale est devenue cristal. Christ'Al , laissant agir en moi la subtile alchimie je me suis offerte. Que de douceur, que d'amour et de tendresse chez cette grande Dame . J'ai ressenti auprès d'elle une connexion identique à celle que l'on reçoit avec l'énergie de Marie. Mère du Monde ouvrant son manteau bleu de lumière sur notre humanité.

Mes amies,amis, je ne m'emporte pas, je suis transportée.....

La vie est cadeau! Notre terre Gaïa est rempli de beauté! et c'est avec grande humilité que je m'incline face à la manifestation de la Création toute entière.

Préservons notre planète autant que nous le pouvons. Mettons de l'Amour chaque jour d'avantage dans nos coeurs et soyons conscient de ne jamais être séparés de qui que ce soit.

Mes plus belles pensées vous accompagnent.

Amour et Gratitude

 

 

Repost 0
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 14:06

Chers(eres) Amis(es),

A plusieurs reprises lors de communication avec le monde animal, il m'est arrivé de ressentir un état physique perturbé, chez un chat, cheval ou chien. la plupart du temps je m'y rend trés attentive.  En tant qu'humain nous ne savons pas toujours bien interpréter un miaulement intempestif ou un agacement inhabituel chez notre animal. 

En fait il s'agit souvent d'un avertisseur permettant de révéler une problématique sous-jacente. 

Ce fut le cas pour la chatte dont je vous apporte un extrait de notre entretien ci-dessous.

Sa propriétaire m'avait demandé une communication tout simplement pour savoir si LIS avait quelque chose à dire.

 

 LILAS.jpg

VOICI MON PREMIER RESSENTI  au contact de Lys . C'est une vieille dame, qui a besoin de beaucoup se reposer. Elle a toujours été gentille . Elle dort beaucoup. Elle est assez passive et semblerait de moins en moins réactive vis-à-vis de sa compagne, comme vis-à-vis des autres chats de la maison. Elle aime qu'on la laisse tranquille et a un trouvé un rythme de vie tranquille. Il semblerait qu'elle soit fatiguée. Elle a beaucoup grossi et pourtant maintenant elle a un peu calmé ses élans sur la nourriture. Elle a été très gourmande. Aujourd'hui elle mange moins . Elle n'a pas grand chose à dire Lis, elle vit un peu dans sa bulle aujourd'hui. Elle a été choyée, aimée, mais aujourd'hui, elle n'a pas beaucoup d'enthousiasme. Elle peut traîner comme ça encore un moment. Quand se sera le moment pour elle, elle risque de s'endormir de plus en plus longtemps et puis un jour de ne pas se réveiller. Ce qui en fait serait une fin de vie paisible. Je ne dis pas que c'est pour maintenant. Elle peut encore trainer comme ça en ayant des hauts et des bas.

Nous en avons longuement parlé ensemble et Nathalie sentait trés bien que ça chatte changeait d'attitude depuis quelques temps.

Lys, j'aimerais savoir si tu te sens malade actuellement?

Je sens bien que quelque chose ne va pas en moi. Je me sens lourde, je manque d'entrain, je n'ai plus envie de rien. Juste qu'on me laisse tranquille. J'accepte bien un petit câlin de temps en temps, mais je me sens fatiguée. J'ai envie de préserver ce qui me reste d'énergie. Je sens bien que quelque chose ne va pas, il m'arrive d'avoir des crampes et j'entends du bruit dans mon ventre. J'entends de l'intérieur parce que vois tu je crois que mes oreilles me jouent des tours.

Puis je me suis sentie interpellée par son oreille gauche, j'ai donc demandé à sa compagne de vérifier si elle entendait bien. J'avais l'impression qu'elle secouait la tête de temps en temps comme pour chasser quelque chose, alors qu'en fait il n'y avait rien? 

Effectivement Lys devenait un peu dur d'oreille. Quant à son ventre, Nathalie à eu la chance de tomber sur une vétérinaire très attentive à ce que j'avais peu dire en communication avec Lys. 

Elle a fait un examen approfondie et s'est arrêtée plus particulièrement sur son ventre. Il s'avèra effectivement que Lys avait un problème de santé important au niveau de l'abdomen et que ce n'était pas flagrant à l'oeil nu. Elle est aujourd'hui en traitement. Comme quoi le fait qu'elle ait pu s'exprimer et faire ressentir son malaise à permis de la soigner autrement. Ceci est un exemple que je voulais vous partager.

Il arrive souvent que l'on passe à côté des choses par manque d'"expérience ou d'attention vis-à-vis de nos compagnons. Ou tout simplement parce qu'il n'exprime pas leur douleur de la même façon que nous . Un animal peut être très endurant . 

SAFRAN-copie-1

Je me souviens de ma chienne SAFRAN , c'était un magnifique Setter Irlandais, vers l'âge de 7 ans elle a eu la particularité de perdre un de ses crocs et nous avons constaté avec le vétérinaire que j'avais à l'époque qu'elle avait une autre dent qui poussait juste en dessous.

La surprise et la curiosité est de constater que sur le plan humain c'est effectivement vers 7 ans que sortent nos dents de définitives. Ceci c'est pour la petite histoire.... Mais en fait lorsque j'avais fait stériliser SAFRAN j'ai été stupéfaite de la voir sur pieds dès le lendemain. Lorsque nous vivons sur le plan humain une intervention chirurgicale, il nous faut souvent prendre un temps plus ou moins long afin de reprendre comme dit l'expression :'" du poil de la bête" Et pour cause. L'énergie animale est bien là.

Voici un autre exemple de communication amenant à la prévention.

Il y a quelques années, Safran et moi nous nous apprétions à déménager. j'avais choisi un appartement dans une maison bi-famille comme il y en a beaucoup en Alsace. A l'époque nous habitions sur la région de Strasbourg. Safran n'était pas d'accord pour ce déménagement. Pendant toute sa préparation elle boudait dans son coin ou bien attirait mon attention en créant des freins dans ma façon de faire. Le jour de notre emménagement, les derniers objets restants encore dans le coffre de ma voiture Safran gardait le coffre et refusait d'en descendre. J'avais bien compris que ce lieu ne lui plaisait pas, mais je ne pouvais plus faire marche arrière.  Au moment d'entrer dans la maison, elle s'est mise à tirer au renard comme un cheval refusant de monter les escaliers.

Je ne savais plus comment m'en sortir. Elle était buttée comme elle savait le faire. Puis à force de discutions avec elle , elle s'est enfin décidée à venir visiter les lieux. Dans cet appartement je ne suis restée que quelques mois .

Le temps nécessaire à ce que nous tombions malade toutes les deux en raison du manque d'isolation et du froid intense des hivers Alsaciens. J'ai vécu une grosse rupture sentimentale avec tout ce qu'elle comporte et j'ai du bon gré mal gré me décider à quitter les lieux le plus rapidement possible. Ca a été l'horreur.... Safran m'a guidé jusqu'à un autre endroit , sympathique celui là , au bord d'une forêt mais elle a subit les conséquences de cette mésaventure et m'a quitté quelques temps plus tard des suites de la bronchite que nous avions eu toutes les deux. Elle avait tout fait pour me prévenir. J'avais compris son message, mais il était trop tard. Pourtant la communication était malgré tout bien passée. Peut-être qu'aujourd'hui j'y aurait prêté davantage attention à son message de vigileance. 

Ce petit témoignage pour vous montrer tout simplement que la communication n'est pas seulement à sens unique et que lorsque nous arrivons à considérer que nos animaux sont des êtres souvent bien plus évolués qu'on peut le penser, alors promesse est grande, car la vie nous montre comment les coeurs et les âmes peuvent s'unir et vivrent de belles complicité. 

Avec respect et amour pour tous ceux qui nous guident quelque soit leur plan de vie. 

Belle et bonne journée à vous . Soyez en joie.CHAT-QUI-OFFRE-DES-FLEURS.gif

 



Repost 0